Fdsea28
Accueil > Actualités

Lait : S.Le Foll demande à poursuivre les négociations

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 26/08/2016 à 18:55 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Le ministre de l’Agriculture a appelé, dans un communiqué diffusé le 26 août, « à la reprise des négociations ».

« Le mouvement se poursuit », avait indiqué Philippe Jehan, président de la FDSEA de la Mayenne, après avoir appris l’échec des négociations entre les organisations de producteurs de lait et leur collecteur Lactalis, dans la nuit du 25 au 26 août. La réunion, qui se tenait à Paris sous l’égide du médiateur des relations commerciales Francis Amand, s’est conclue après onze heures de discussions par un constat d’échec.


Depuis le 22 août, les producteurs de lait, bloquent à Laval le siège social du groupe agro-alimentaire pour dénoncer la faiblesse des prix qui leurs sont proposés : 246 € les 1 000 L, alors que les concurrents payent au minimum 10 € de plus. Face aux représentants du groupe, les représentants de l’OPCN, l’UNELL, l’APLASE, l’APLBL et l’OPLGO n’ont pas pu obtenir la revalorisation escomptée, Lactalis ne consentant pas à dépasser 280 € les 1 000 L.


Trouver « un accord juste »
Le ministre de l’Agriculture a appelé, dans un communiqué diffusé le 26 août, « à la reprise des négociations », demandant au médiateur de « poursuivre avec détermination sa mission ». Les producteurs aussi « restent déterminés à trouver un accord, mais un accord juste », rappellent la FNSEA et JA, soulignant que « si la France est fière d’un groupe leader mondial du lait, celui-ci ne doit pas oublier qu’il s’est construit grâce à des éleveurs qui lui ont fait confiance ».


Pour le président de la FNPL Thierry Roquefeuil, « cette négociation ne peut s’affranchir du contexte difficile que nous vivons tous (…), Lactalis doit comprendre que l’avenir de toute une profession et de la filière laitière française est en partie de sa responsabilité ». Même à 280 € les 1 000 L, Lactalis serait toujours en-dessous d’une bonne partie de ses concurrents comme Laïta (290 €) ou la Laiterie Saint-Père (300 €), un signal négatif envoyé au marché par le leader mondial. Et les quinze euros de revalorisation finalement annoncés par le groupe au lendemain de la réunion (soit 272 € les 1 000 L.) pourraient presque être vus comme une provocation pour les producteurs. « Lactalis estime avoir fait d’énormes efforts, mais nous on était prêts à lâcher 8 € sur notre moyenne annuelle, eux 5 € (ndlr : pour 1 000 L.) », précise Sébastien Amand. En attendant une reprise des négociations attendue par les producteurs, les manifestations se poursuivent à Laval.

Facebook     Envoyer à un ami I Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Eric Thirouin vous invite à l'Open Agrifood 2017

La question de la semaine

Pour la campagne 2018, allez-vous souscrire à une assurance aléas climatiques?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Avez-vous participé à la consultation publique sur les Etats Généraux de l'Alimentation qui se clôture le 20 octobre ?

  • Oui : 11.1 %
  • Non : 88.9 %
Les unes de la VA
Horizons du 01/09/17Horizons du 25/08/17Horizons du 11/08/17Horizons du 04/08/17Horizons du 28/07/17Horizons du 21/07/17Horizons du 14/07/17Horizons du 07/07/17Horizons du 30/06/17
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28