Fdsea28
Accueil > Actualités

Sommet de l´élevage : Stéphane Le Foll, prêt à revoir la directive Nitrates

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 03/10/2014 à 09:43 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Au Sommet de l´Elevage, Stéphane Le Foll a annoncé qu´il allait engager une négociation avec Bruxelles sur un certain nombre de critères de la directive Nitrates. Pas suffisant pour apaiser la colère des éleveurs qui attendaient davantage d´implication du ministre sur le soutien du marché.

' Je suis déterminé à revoir les critères scientifiques qui s´appliquent aujourd´hui en matière de directive Nitrates », et qui déterminent les zones vulnérables, a assuré Stéphane Le Foll au Sommet de l´Elevage, le 2 octobre. Quelques instants plus tôt, Jacques Chazalet, le président du Sommet de l´Elevage, avait dénoncé « une réglementation incompréhensible, abusive, illisible, injustifiée et donc inacceptable ». Le ministre est désormais convaincu que les zones d´élevage extensif et de prairies permanentes ne devraient pas être soumises à la réglementation nitrates. La renégociation sera engagée avec la nouvelle Commission européenne qui est actuellement auditionnée par le Parlement, a promis le ministre. Celle-ci devrait porter également sur le programme d´actions, l´interdiction d´épandage dans les pentes et la méthanisation notamment. Les agriculteurs qui adhèrent à un projet collectif de méthanisation seraient dispensés de faire les investissements nécessaires sur leur exploitation. Pas de quoi apaiser l´exaspération des éleveurs qui ont interrompu le ministre pendant son discours à plusieurs reprises, alors que la visite des stands et des animaux s´est déroulée sans incident. Confrontés à une baisse drastique des cours depuis plusieurs semaines, jusqu´à 150 euros pour un broutard, 300 à 400 euros pour une vache de réforme, selon Patrick Bénézit, président de la FRSEA Massif central, les éleveurs déplorent le grand écart entre les discours officiels et la réalité qu´ils vivent au jour le jour. Au ministre, ils demandent d´être plus offensif sur les prix, en tout cas sur la politique d´exportation de viandes et de bovins d´engraissement (levée des obstacles sanitaires, accords bilatéraux...) qui permettrait de soutenir le marché. « Ca ne se fait pas en claquant des doigts », a reconnu Stéphane Le Foll, en demandant aux professionnels « de prendre aussi leurs responsabilités » en la matière.

Revalorisation de l´ICHN

L´annonce d´une revalorisation de l´ICHN de 15 %, dès 2014, n´a pas suffi non plus à désamorcer la colère des éleveurs. Quant à la promesse du président de la République, l´an dernier au Sommet de l´Elevage, de transférer 1,1 milliard d´euros en faveur des zones de montagne, elle se concrétisera un an plus tôt, en 2016 et non en 2017, a indiqué le ministre. La transparence des Gaec au regard des aides communautaires « s´appliquera le 1er janvier 2015 » a promis le ministre, avec la possibilité pour les EARL de se transformer en Gaec. Il s´est également engagé à revoir le régime des installations classées. Après le porc, c´est au tour de la volaille de bénéficier d´un assouplissement, en attendant les ateliers de bovins d´engraissement pour lesquels, « la discussion s´engage ». Autre vieille revendication satisfaite, l´abandon à partir du 1er janvier prochain des tests ESB, qui renchérissent les coûts d´abattage. Décision attendue depuis longtemps qui solde la crise de la vache folle.

Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Mobilisation du 10 juin : nous pouvons être fiers !

La question de la semaine

[Moisson 2018] Avez-vous commencé la récolte de l'orge ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Recensez-vous des dégâts liés aux intempéries sur votre exploitation ?

  • oui, sur cultures : 69.2 %
  • oui, dans mon élevage : 0 %
  • oui, sur les bâtiments : 0 %
  • oui, plusieurs types de dégâts : 0 %
  • non : 30.8 %
Les unes de la VA
Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18Horizons du 06/07/18Horizons du 29/06/18Horizons du 22/06/18Horizons du 15/06/18Horizons du 08/06/18Horizons du 01/06/18Horizons du 25/05/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28