Fdsea28

VIDEO - Cotisations d´allocations familiales supprimées : François Hollande annonce un nouvel allègement du coût du travail

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 17/01/2014 à 14:12
VIDEO - Cotisations d´allocations familiales supprimées : François Hollande annonce un nouvel allègement du coût du travail

Lors de son intervention télévisée, le 14 janvier, le président de la République s´est prononcé en faveur d´une nouvelle baisse des charges sociales. Les cotisations d´allocations familiales seront supprimées et financées par des économies sur le train de vie de l´Etat.

« Si la France veut garder son influence, si elle veut garder la maîtrise de son destin, elle doit retrouver de la force économique ». C´est sur un ton martial et solennel que le président de la République a détaillé, le 14 janvier à la télévision, les grands axes de son « pacte de responsabilité » qu´il avait annoncé à l´occasion des voeux du nouvel an. Pas question de changer de chemin, « il s´agit d´aller plus vite, d´aller plus loin, d´accélérer, d´approfondir » a-t-il poursuivi. Sur le fond, François Hollande, s´est prononcé sur la poursuite de l´allègement du coût du travail. Certes le Crédit d´impôt compétitivité emploi s´applique dès cette année comme prévu à hauteur de 4 % de la masse salariale et de 6 % l´an prochain. Mais le relais sera pris ensuite par un allègement des cotisations d´allocations familiales pour les entreprises et les travailleurs indépendants dont « la fin » est programmée pour 2017. Cela représente « 30 à 35 milliards » de charges en moins », a-t-il indiqué. En réalité ce sera moins, car le crédit d´impôt qui représente 20 milliards pour les entreprises en 2015 sera transformé en baisse de cotisations. Au final, la baisse des charges supplémentaires sur le travail sera de 10 à 15 milliards d´euros. Deuxième chantier du président : « redonner de la visibilité aux entreprises ». Pour cela le président a promis à l´horizon 2017 « une trajectoire des prélèvements obligatoires » pour les entreprises accompagné « d´une modernisation de la fiscalité sur les sociétés et une diminution du nombre de taxes qui coûtent plus chères à être recouvrées que ce qu´elles peuvent rapporter ». Première étape de cet engagement : la loi de finances pour 2015.

Choc de simplification
Le président de la République a également évoqué « le choc de simplification » qu´il avait déjà annoncé, « pour réduire les procédures parfois inutiles ou coûteuses et de faciliter la prise de décisions». Une mission a été confiée en ce sens à un parlementaire, Thierry Mandon, député PS de l´Essonne, et à un chef d´entreprise, Guillaume Poitrinal, pour faire des propositions concrètes et arrêter les mesures correspondantes « jusqu´à la fin du quinquennat ». Pour financer ce plan de réduction des charges, le président n´a pas annoncé de nouveaux prélèvements qui auraient suscité un tollé, mais par une réduction des dépenses publiques. Après les 15 milliards d´économies programmées pour 2014, François Hollande s´est engagé sur un nouveau programme de « 50 milliards de plus entre 2015 et 2017 ». Comment y parvenir ? Par « une nouvelle méthode » dont il a esquissé les contours. Pas question de procéder « à des coupes budgétaires aveugles et indifférenciées qui touchent tout le monde et qui sont injustes ». Le président s´entourera d´un « Conseil stratégique de la dépense » qui « se réunira tous les mois pour évaluer les politiques publiques ». Le calendrier du programme présidentiel est d´ores et déjà fixé : concertations avec les partenaires sociaux fin janvier, lettre de cadrage aux ministres en avril prochain pour fixer le montant des dépenses et des économies à réaliser d´ici 2017, Conférence sociale au printemps, loi de programmation des finances publiques pour 2015-2017... Si l´Etat doit donner « l´exemple », la sécurité sociale devra également faire des efforts « lutter contre les excès et les abus » et réaliser de nouvelles économies. Comme d´ailleurs les collectivités territoriales qui seront invitées à se rapprocher, voire à fusionner. Sont particulièrement visées les régions « dont le nombre peut évoluer ». En tout cas « des incitations puissantes » seront accordées et les dotations de l´Etat « varieront selon les regroupements qui seront faits ».

VIDEO - La FNSEA dit OK aux propos de François Hollande




Dans un communiqué et une déclaration vidéo de Xavier Beulin, la FNSEA a estimé que les propos tenus par le président de la République le 14 janvier « vont dans le bon sens. » Xavier Beulin note quatre points mis en avant qui lui paraissent positifs. D´une part le fait de « remettre l´économie et l´entreprise au coeur des préoccupations des Français », incluant la suppression des cotisations patronales pour les allocations familiales. Xavier Beulin affirme que le syndicat sera attentif à ce que cela concerne les salariés mais aussi les non salariés agricoles. En second lieu la volonté de simplification est saluée, à condition que cela se traduise vraiment « par des actes ». Troisièmement, la décentralisation évoquée peut-être l´occasion d´une « meilleure efficacité des pouvoirs publics locaux ». Enfin, l´insistance à « revitaliser le couple franco-allemand » est jugée très positive, notamment si cela passe par « une harmonisation sur le plan économique, fiscal et social », comme le montre la décision sur l´instauration d´un salaire minimum dans les métiers de l´abattage.


Envoyer à un ami I Imprimer cet article

EMPLOI

    FICHE CONSEILS
    EMPLOI

    Vidéo de la semaine

    Eric Thirouin vous invite à l'Open Agrifood 2017

    La question de la semaine

    Pour la campagne 2018, allez-vous souscrire à une assurance aléas climatiques?

    Les choix
    Les choix
    Répondre à la question de la semaine

    La question précédente ...

    Avez-vous participé à la consultation publique sur les Etats Généraux de l'Alimentation qui se clôture le 20 octobre ?

    • Oui : 11.1 %
    • Non : 88.9 %
    Les unes de la VA
    Horizons du 01/09/17Horizons du 25/08/17Horizons du 11/08/17Horizons du 04/08/17Horizons du 28/07/17Horizons du 21/07/17Horizons du 14/07/17Horizons du 07/07/17Horizons du 30/06/17
    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    RSS Facebook twitter

    FDSEA 28
    Maison de l'Agriculture
    10 rue Dieudonné Costes
    CS10399 // 28008 Chartres
    Tel : 0237336140
    Fax : 0237300367

    Fdsea28