Fdsea28
Accueil > Actualités

Plan d'aide de l'UE

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 23/09/2015 à 10:11 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La France est le deuxième bénéficiaire du plan d'aide de l'UE derrière l'Allemagne

L'Allemagne et la France sont les principaux bénéficiaires des aides directes promises par la Commission pour faire face à la crise sur les marchés agricoles.

Sur le paquet de 500 millions d'euros annoncé le 7 septembre, 420 millions seront versés directement aux Etats membres, selon une répartition prenant en compte les niveaux de production de lait et les impacts conjoncturels comme l'embargo russe ou la sécheresse. L'Allemagne va ainsi recevoir 69,2 millions d'euros et la France 62,9 millions d'euros. Suivent le Royaume-Uni (36,1 millions), la Pologne (28,9 millions), les Pays-Bas (29,9 millions), l'Espagne (25,5 millions) et l'Italie (25 millions) comme principaux bénéficiaires. L'enveloppe financière attribuée aux Etats Membres sera gérée et distribuée selon leurs appréciations, avec un maximum de flexibilité accordé par la Commission européenne.

Les Néerlandais utiliseraient ainsi ces aides plutôt pour un abattage avancé des porcs, les Allemands pour des prêts préférentiels aux agriculteurs, selon des exemples cités par une source proche du dossier. Cette partie du paquet de la Commission pourrait être versée dès la mi-octobre. Le reste, 80 millions d'euros, se répartit dans des mesures de soutien aux marchés.

Concession apportée par rapport aux annonces précédentes, l'aide au stockage privé va désormais concerner également le lard sur le marché du porc. Par ailleurs, un nouveau programme d'aide au stockage privé va être mis en place pour le lait écrémé en poudre, doublant l'aide financière et allongeant la durée de stockage. La Commission table sur 100 000 tonnes ainsi tenues éloignées du marché. Sur les avances possibles aux aides de la PAC accordées par chaque pays membre aux agriculteurs, la Commission va alléger les contrôles pour permettre de faire jusqu'à 70 % des avances dès la mi-octobre.

 

La question d'un relèvement du prix d'intervention, soutenue par la France et une dizaine d'autres pays, restait écartée des débats. Par ailleurs, environ 30 millions d'euros vont être consacrés à un programme visant à assurer la distribution de lait européen à des réfugiés.

 

La France utilisera l'enveloppe allouée par la Commission européenne « en appui au plan de soutien de l'élevage », a expliqué mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Plusieurs Etats membres ont demandé à ce qu'un bilan soit fait des mesures annoncées pour la réunion des ministres prévue mi-novembre.

Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Un représentant de la profession agricole participe au Grand Débat National organisé par l'Echo Républicain

La question de la semaine

Pensez-vous participer à la "réunion paille" organisée lundi 18 mars prochain par la FDSEA 28 et la FDSEA 53?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Pensez-vous prendre un rendez-vous PAC auprès de votre FDSEA?

  • OUI : 7.7 %
  • NON : 92.3 %
Les unes de la VA
Horizons du 22/03/19Horizons du 15/03/19Horizons du 08/03/19Horizons du 01/03/19Horizons du 22/02/19Horizons du 15/02/19Horizons du 08/02/19Horizons du 12/01/19Horizons du 07/09/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28