Fnsea28
Accueil > Actualités

Photovoltaïque : la FNSEA Centre-Val de Loire a des solutions !

Eloïse BERGERON - FNSEA CVL
Le 13/03/2020 à 16:38 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Depuis près de dix ans, les projets collectifs de centrales photovoltaïques sur toitures se développent dans notre région. La FNSEA Centre-Val de Loire travaille en collaboration avec les chambres d’agriculture pour les accompagner.

Claudia Huard, chargée de projets énergies au sein du groupe FNSEA Centre-Val de Loire, épaule les agriculteurs souhaitant se regrouper pour développer leur projet de production d’énergie avec une spécialité pour l’instant sur la construction ou la rénovation de bâtiments agricoles avec des panneaux photovoltaïques. Elle assure une veille sur l’évolution de la réglementation énergie. Elle est également chargée de développer l’offre de fourniture d’électricité de Lucia sur le périmètre géographique de la région. Enfin, elle anime la commission énergie de la FNSEA Centre-Val de Loire.

Quel accompagnement propose la FNSEA Centre-Val de Loire concernant la production d’énergie photovoltaïque ?

Claudia Huard : Mutualisation totale ou partielle pour la construction ou de rénovation de bâtiments agricoles avec des panneaux photovoltaïques via des achats groupés et la constitution de SAS, nous accompagnons les agriculteurs tout au long des étapes de leur projet dès lors qu’il s’inscrit dans une démarche collective. De l’émergence, avec l’organisation de réunions thématiques et des visites, à l’étude économique en passant par la consultation des entreprises et la création de société, la FNSEA CVL propose un éventail de solutions pour répondre à tous les besoins. Nous animons les groupes en assurant leur communication interne et le suivi administratif. Notre règle : vous accompagner et vous laisser maître de votre projet.

Quelle est l’expérience du réseau syndical en la matière ?

C. H. : Depuis 2014, au sein de la région, six SAS et un achat groupé ont vu le jour. Ces dispositifs rassemblent 103 agriculteurs ayant installé 120 centrales photovoltaïques, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 5500 foyers. La FNSEA CVL accompagne actuellement 95 nouveaux projets à travers la région. Pour les mener, je travaille avec les juristes du réseau FNSEA pour la constitution des SAS et avec les chambres d’agriculture qui restent l’organisme compétent pour la partie technique relative aux bâtiments et centrales photovoltaïques.

Quels sont les avantages à se regrouper pour mener ce type de projet ?

C. H. : Il s’agit d’abord de répondre à un réel besoin de bâtiment et de participer à la modernisation des exploitations. Le regroupement favorise une diminution des coûts des bâtiments, des centrales photovoltaïques, des études et de l’assurance. Il permet de mutualiser les démarches administratives et de maintenir l’activité économique sur le territoire.

Lors de la création de SAS, les coûts de raccordement et les risques sont également mutualisés. L’avantage de ce montage juridique concerne le financement : il est externalisé de l’exploitation car supporté par la SAS. L’exploitant doit, quant à lui, financer par lui-même, l’équivalent approximatif du tiers de ce qu’il aurait investi dans un bâtiment uniquement agricole moins couteux.

Malgré la nouvelle baisse du tarif de rachat, la formule de projet collectif permet une rentabilité à long terme. A partir de la 20ème année, les remboursements et renouvellement d’onduleurs terminés, les panneaux sont encore productifs et le retour sur investissement intéressant.

Concernant la fourniture d’électricité, pouvez-vous décrire le partenariat avec le fournisseur Lucia ?

C. H. : La FNSEA Centre-Val de Loire a négocié un contrat cadre avec Lucia valable pour les puissances inférieures à 36 kVa et réservé aux adhérents FDSEA/JA.

Le principe est simple : on prend votre tarif bleu EDF actuel, on bloque le prix de la fourniture et du transport pendant 3 ans et on fait une remise de 20 % sur votre abonnement. L’économie réalisée par rapport à un contrat au tarif réglementé varie forcément selon la consommation. Mais pour un compteur professionnel de 18 kVa par exemple, elle se situe entre 500 et 600 € sur 3 ans. Pour un résidentiel d’une puissance de 9 kVa, elle est de l’ordre de 230 € sur 3 ans.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter votre FDSEA au 02.54.07.66.66.

Contact : Claudia Huard, chargée de projets énergies Groupe FNSEA Centre-Val de Loire- 06.98.47.99.97 – claudia.huard@agricvl.fr

Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Immatriculation des véhicules agricoles

La question de la semaine

La récolte de l'orge cette année vous donne-t-elle satisfaction?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci

La question précédente ...

Êtes vous intéressés par un panneau : "Votre alimentation commence ici", bientôt disponible à la FDSEA 28 ?

  • Oui : 77.8 %
  • Non : 22.2 %
Les unes de la VA
Horizons du 25/10/19Horizons du 04/10/19Horizons du 27/09/19Horizons du 10/09/19Horizons du 09/08/19Horizons du 02/08/19Horizons du 26/07/19Horizons du 19/07/19Horizons du 12/07/19
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FNSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Email : fnsea28@agricvl.fr
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28