Fdsea28
Accueil > Actualités

Les JA appellent le ministre à l'aide

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 21/06/2015 à 09:35 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

En conclusion du 49e Congrès des Jeunes Agriculteurs au Mans, le ministre de l'Agriculture a été interpellé ce jeudi midi par le syndicat qui demande des actes sur les questions de l'installation et des prix.

Les Jeunes Agriculteurs ont d'abord montré leur désarroi en chanson ce midi, alors qu'ils recevaient le ministre de l'Agriculture, à l'issue de leur congrès au Mans. Le secrétaire général, Florent Dornier, accordéon en mains, a exprimé avec émotion les attentes du syndicat. Dans la salle, les panneaux « HELP » se sont érigés face à Stéphane Le Foll, comme autant de demandes pressantes d'actes concrets.

Face aux nombreux mécontentements des jeunes agriculteurs sur les prix agricoles ou les dysfonctionnements de l'installation, le ministre a du répondre point par point.


A la suite de la table ronde sur le thème de la place de l'agriculture dans les négociations internationales, le ministre a été vertement interpellé par les nombreuses délégations départementales JA. Préoccupation récurrente : le retard du versement de la DJA et de validation des statuts des agriculteurs installés en 2015, qui « met en péril leur projet » selon David Bourdin. Le président de JA Sarthe a jugé inacceptable les difficultés et les lenteurs administratives auxquelles sont confrontées les jeunes, alors que le ministre affiche en permanence son soutien à la politique de l'installation. Le ministre a assuré que l'état ferait l'avance de DJA, et qu'il demandait aux régions - dorénavant responsables de cette enveloppe - d'accélérer la mise en oeuvre de leur plan de développement régionaux.

Stéphane Le Foll s'est également défendu de plier sous les pressions du ministère de l'écologie, en affirmant sa position en faveur du barrage de Sivens - dont il a « défendu le dossier »  car « l'élevage a besoin de l'irrigation » - et son objectif de revoir le statut du loup comme espèce en voie d'extinction. Le ministre s'est cependant défaussé sur Bruxelles sur la question des zones vulnérables et de la nouvelle directive nitrates. « La France n'ajoute pas de contraintes environnementales aux les règles européennes », a-t-il précisé.

Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La question de la semaine

[ELECTIONS CHAMBRE] Allez-vous participer aux réunions publiques de janvier et venir échanger avec les candidats de la liste JA + FDSEA ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

[SONDAGE] Quel état des lieux pour vos prairies ?

  • En bonne voie pour repartir en pousse : 48.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse : 31 %
  • Bonnes à resemer à cause des dégâts de gibiers : 10.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse et des dégats de gibier : 10.3 %
Les unes de la VA
Horizons du 12/01/19Horizons du 07/09/18Horizons du 31/08/18Horizons du 24/08/18Horizons du 10/08/18Horizons du 03/08/18Horizons du 27/07/18Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28