Fdsea28
Accueil > Actualités

Edito de Patrice Joseph '2018 voit une nouvelle baisse de l’indice des fermages : - 3,04 %'

Elise Loyer - FDSEA 28
Le 02/08/2018 à 11:59 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Facebook Edito de Patrice Joseph '2018 voit une nouvelle baisse de l’indice des fermages : - 3,04 %'
Fdsea 28

Le président de la section des bailleurs d’Eure-et-Loir réagit à la baisse des fermages 2018.

"Ces indices sont le résultat d’une méthode de calcul faisant intervenir le revenu brut d’exploitation agricole (RBEA) à 60 % et le produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 40 %. Il s’agit d’une moyenne sur cinq ans. Donc l’année 2016 plombe la moyenne jusqu’en 2020, sauf si 2019 et 2020 enregistraient des résultats extraordinaires.

Même si les loyers sont payés à Noël, ne rêvons pas trop sur la conjoncture à venir avec le réveil d’autres puissances agricoles, à l’Est notamment ou en Asie récemment.

Avant de se poser la question sur les éléments de calcul, peut-être faut-il se poser la question sur le calcul et sa pertinence ?

Le marchand de parapluie ne demande pas une réduction de loyer de sa boutique par manque de pluie, ni le loueur de ski par manque de neige ! De même, en cas de bonne saison le loyer n’augmente pas.

Le meilleur exemple de ce manque de pertinence se situe en Franche-Comté : avec un prix du lait avoisinant les six cents euros depuis quelques années, et donc de bons revenus pour les producteurs de Comté, et tant mieux, les propriétaires subiront une nouvelle baisse de leur loyer.

Si on veut que les loyers collent aux revenus des fermiers, il existe une formule : le métayage ! Formule de « l’ancien monde », à mon avis !

A l’heure de la suppression des régimes spéciaux en tout genre, il est temps que l’agriculture se montre volontaire. Le foncier a une valeur. Le fait de le louer n’est pas sans conséquences sur celle-ci. Préférons un loyer indexé sur le coût de la vie, par exemple ou sur le prix du foncier ?

L’objection est de dire que la terre est une valeur refuge, avec un prix toujours en hausse. Alors les propriétaires retraités, après un matraquage fiscal (IFI, CSG) sans parler du problème des retraites, reporté aux calendes grecques, n’auront d’autres choix que de vérifier cette valeur refuge en passant par la vente !

Les fermiers ne sont pas encore remis des difficultés de 2016 et 2017. Ils comprendront, à leurs dépens, en ces temps de coupe du monde, que pour les propriétaires : la coupe est pleine !!!

Les propriétaires ne veulent plus être la variable d’ajustement des revenus agricoles."

 

Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

#MALINPARNATURE

La question de la semaine

[SONDAGE] Quel état des lieux pour vos prairies ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci

La question précédente ...

Avez-vous déjà implanté vos CIPAN ?

  • Oui : 21 %
  • Non : 74.4 %
Les unes de la VA
Horizons du 07/09/18Horizons du 31/08/18Horizons du 24/08/18Horizons du 10/08/18Horizons du 03/08/18Horizons du 27/07/18Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18Horizons du 06/07/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28