Fdsea28
Accueil > Actualités

AGPB : les céréaliers demandent un changement de trajectoire

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 10/09/2015 à 13:51 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Les céréaliers attendent 'que les annonces du Gouvernement marquent un véritable changement de trajectoire et le rétablissement de la liberté d'entreprendre'.

Après la contribution massive des céréaliers aux manifestations récentes du monde agricole, le Conseil d'Administration de l'AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé) tenu ce jour a insisté sur les revendications prioritaires du secteur des grandes cultures pour les prochaines semaines. Il a souligné la nécessité et l'urgence de redonner des perspectives aux producteurs de céréales et d'oléo-protéagineux. Ceux-ci font face à des contraintes et menaces réglementaires de plus en plus insupportables ', précise le communiqué de l'AGPB . ' En outre, malgré l'abondance des récoltes, leur revenu sera aussi dégradé en 2015 qu'en 2014 du fait de la chute des prix des grains et de l'amputation par la France des soutiens qu'ils reçoivent de la PAC '. 


L'AGPB demande :
- que se concrétise véritablement et immédiatement le moratoire sur les normes - en premier lieu, environnementales- annoncé par le Premier Ministre, avec mise en place à cette fin d'une structure de concertation intégrant l'AGPB. Doivent être tout particulièrement remises en cause les options actuelles affichées par les Pouvoirs publics en matière de nitrates et de produits phytosanitaires (notamment en ce qui concerne Ecophyto, les néonicotinoïdes et le glyphosate) ;
- que les mesures destinées aux agriculteurs en difficulté soient ouvertes aux céréaliers que la conjoncture actuelle met dans cette situation ;
- que les mesures fiscales annoncées pour faire face aux aléas climatiques et économiques soient inscrites dans la loi de Finances pour 2016, notamment s'agissant de la Déduction pour aléas (DPA). Ce dispositif doit être débarrassé des contraintes inutiles qui le rendent illisible et en limitent la portée ;
- que l'application française de la réforme de la PAC n'aggrave pas les distorsions de concurrence qu'elle inflige déjà aux céréaliers hexagonaux, que soit notamment bloqué à son niveau actuel le mécanisme de redistribution aux premiers hectares. 

Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Abolition

La question de la semaine

Avez-vous planté de la jachère mellifère et seriez-vous intéressé par une banderole de communication positive sur le travail des agriculteurs?

Les choix
Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Allez-vous assister à la réunion d'information organisée par la gendarmerie sur la sécurité des exploitation agricoles le jeudi 4 avril?

  • OUI : 14.3 %
  • NON : 85.7 %
Les unes de la VA
Horizons du 26/04/19Horizons du 19/04/19Horizons du 12/04/19Horizons du 05/04/19Horizons du 29/03/19Horizons du 22/03/19Horizons du 15/03/19Horizons du 08/03/19Horizons du 01/03/19
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28