Fdsea28
Accueil > Actualités

Pénalités pour foie douvé

Webmaster
Le 20/10/2017 à 14:51 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La pénalité pour un foie douvé est de huit euros hors taxes. Découvrez les motifs spécifiques qui entraînent cette dépréciation commerciale.

Seule l’attestation certifiée par les services vétérinaires mentionnant le motif « distomatose avec observation de douves à l’ouverture des canaux biliaires » peut justifier l’application d’une pénalité pour foie douvé de huit euros HT (TVA 20 %). Cette attestation doit démontrer la correspondance de la traçabilité du foie avec l’identification du bovin dont il provient.

Motif d’application de la pénalité 
Bien qu’il ne soit pas payé à l’éleveur, le Ve quartier participe à la valorisation de la carcasse du bovin. Dans ce contexte, la présence de douves sur un foie représente un vice caché antérieur à la vente et entraîne la responsabilité de l’éleveur justifiant la dépréciation commerciale. Cette dernière ne s’applique que si l’attestation du vétérinaire stipule explicitement la présence de douve (petite ou grande) par l’emploi du terme « distomatose avec observation de douves ». Dans ce sens, une cholangite (trace de passage de douve) n’entraîne aucune  pénalité. 

Alerter l’éleveur
Cette sensibilisation permet également d’informer l’éleveur sur l’état sanitaire de son cheptel. Si l’on retrouve des douves vivantes dans le foie d’un bovin, toutes les conditions sont réunies pour que le reste de la cohorte, du lot et/ou du cheptel puisse être contaminé. Cette information doit l’alerter sur les traitements à appliquer sur ce groupe de bovins. N’oublions pas qu’en cas d’invasion massive, le parasite affaiblit les défenses immunitaires du bovin. En conséquence, l’animal sera plus sensible aux virus, bactéries et autres épidémies. Ces maladies peuvent entraîner d’autres pertes économiques au niveau de l’élevage : amaigrissement, problèmes de croissance. Au-delà de la pénalité, savoir que certains de ses animaux sont porteurs de douves vivantes doit amener l’éleveur à réagir. L’accord interprofessionnel « Achat et enlèvement des gros bovins de plus de 8 mois destinés à l’abattage » du 22 mars 2017 codifie les relations commerciales entre les opérateurs de la filière. 

Pour tout renseignement  complémentaire, contacter Interbev Centre – Val-de-Loire au 02.38.71.90.53.

Facebook     Envoyer à un ami I Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Eric Thirouin vous invite à l'Open Agrifood 2017

La question de la semaine

Pour la campagne 2018, allez-vous souscrire à une assurance aléas climatiques?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Avez-vous participé à la consultation publique sur les Etats Généraux de l'Alimentation qui se clôture le 20 octobre ?

  • Oui : 11.1 %
  • Non : 88.9 %
Les unes de la VA
Horizons du 01/09/17Horizons du 25/08/17Horizons du 11/08/17Horizons du 04/08/17Horizons du 28/07/17Horizons du 21/07/17Horizons du 14/07/17Horizons du 07/07/17Horizons du 30/06/17
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28