Fdsea28
Accueil > Actualités

« Les braderies abusives continuent malgré les engagements de la distribution »

Webmaster
Le 25/01/2018 à 16:57 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Membre de la Commission pommes de terre de la FDSEA d’Eure-et-Loir et de l’UNPT, Grégoire Jaquemet réagit sur les prix bradés des pommes de terre vendues par la grande distribution.

«Les producteurs de pommes de terre français sont choqués et en colère de constater que l’enseigne Intermarché distribue des prospectus publicitaires avec des pommes de terre bradées à 11 centimes d’euro le kilo. 

C’est cela un prix « producteurs et commerçants »? C’est peut-être le slogan de l’enseigne, mais à ce prix-là, le producteur ne vit pas de son travail. 

Est-ce cela la résultante des Etats généraux de l’alimentation mis en avant par le Président de la République ? On peut s’interroger sur le partage de la valeur ajoutée dans cette filière et son équitable répartition, où le prix en magasin fait de grands yo-yo. 

Peut-être que les producteurs devraient discuter avec les associations de consommateurs, plutôt que de cosigner une charte avec les grandes et moyennes surfaces (GMS) sous couvert de l’État. Cette même GMS a des absences de mémoire entre ce qu’elle dit aux États généraux de l’alimentation et ce qu’elle fait sur le terrain. 

Vu les conditions climatiques de ces derniers jours, les agriculteurs ont du temps et envisagent de descendre dans les magasins pour expliquer aux consommateurs les pratiques destructrices et spoliatrices de cette GMS. 

A bon entendeur salut!»


DES PROMESSES NON TENUES

Pour rappel, voici ce qu’Intermarché a signé comme toutes les enseignes de distribution:

 «Nous, acteurs de la production, de la coopération agricole, des entreprises de l’alimentaire, de la distribution, partageant quatre objectifs stratégiques portés dans les États généraux de l’alimentation: 

• relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition; 

• permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes; 

• mettre à la disposition du consommateur une alimentation saine, sûre, durable, accessible à tous en veillant àmaintenir notre souveraineté alimentaire; 

• poursuivre la transformation des systèmes agricoles et agroalimentaires afin qu’ils soient hautement performants sur les plans économique, social, environnemental et sanitaire.»

 


Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La FDSEA et JA 28 interpellent Guillaume Kasbarian

La question de la semaine

Allez-vous faire appel au service de la FDSEA 28 pour vous accompagner dans votre télédéclaration PAC ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Comment a évolué la place des femmes ces dernières années dans le monde agricole ?

  • Pas d’évolution : 3.8 %
  • En progression constante : 96.2 %
Les unes de la VA
Horizons du 01/09/17Horizons du 25/08/17Horizons du 11/08/17Horizons du 04/08/17Horizons du 28/07/17Horizons du 21/07/17Horizons du 14/07/17Horizons du 07/07/17Horizons du 30/06/17
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28